Billet Pasteur

Bien que définitivement mise en place en 1800, la monnaie papier est apparue dès 1715 sous forme de plusieurs tentatives qui se sont  avérées infructueuses.

Aujourd’hui, Godot & Fils vous propose de vous emmener faire un voyage rétrospectif de l’histoire des billets français. 

Les billets en nouveaux francs

En 1958, une grande réforme marque la monnaie papier française. Le principe est de diviser les sommes par 100 afin d’obtenir des billets à des plus petites sommes. Par exemple, un billet de 1000 francs devient un billet de 100 francs. 

En 1960, la banque imprime une nouvelle série de billets à l’effigie de grandes figures françaises, telles que Pasteur et Pascal. 

Trente ans plus tard, une nouvelle série de billets en nouveaux francs est imprimée. Comportant de nombreux traits de sécurité, ils sont réputés inimitables. C’est Roger Pfund, un artiste peintre et designer, particulièrement connu pour avoir illustré le passeport suisse actuel, qui travaille sur cette série de nouveaux francs.

Ces billets sont restés en circulation plusieurs années, jusqu’en 2012, année butoir à partir de laquelle ils ont été considérés comme des objets de collection, laissant la place à nos billets actuels.

Start typing and press Enter to search